Skip to main content

Qu'est ce qu'un carrelage rectifié ?

Carrelage rectifié

Intemporel, adaptable à tous les styles de décors, un pavement fait de carreaux est à la fois esthétique et facile à entretenir. Pour habiller les murs ou recouvrir le sol de vos cuisines, salles de bains ou pièces à vivre, les carreaux de céramique ou de faïence ont beaucoup d’atouts !

Suite à sa cuisson en usine, chaque élément du carrelage devient une pièce unique présentant des différences sensibles par rapport aux autres carreaux. Cette originalité crée des problèmes de calibrage. Les diverses épaisseurs peuvent entraîner des difficultés pour aligner ces carreaux irréguliers avec harmonie. Pour réussir à obtenir un revêtement aplani, le carrelage rectifié s’impose.

Comment rectifie-t-on un carrelage ?

Cette opération a lieu en usine, après l’ultime phase d’élaboration des carreaux. Afin de remédier aux variations de dimensions subies par ces pièces pendant leur cuisson, une nouvelle découpe est effectuée afin de rendre leurs côtés plus droits. Cette rectitude est obtenue grâce à l’utilisation d’un disque-diamant. Cet outil est composé de deux parties principales : d’un anneau en acier trempé extrêmement résistant et d’une pointe en carbone.

Cette partie diamantée, ininterrompue ou fractionnée constitue la zone de coupe de l’instrument. Ce disque-diamant érode la matière du carreau et permet de l’usiner par fraisage. En version « continue », cet outil de coupe s’adapte parfaitement à la rectification des carrelages classiques et très rigides. Une fois rectifiés, les carreaux deviennent tranchants. L’étape suivante consiste à contrôler si les pièces rectifiées sont aussi planes et perpendiculaires les unes par rapport aux autres. Les carreaux défectueux sont éliminés.

Avantages et inconvénients de ce carrelage rectifié

Désormais, la fabrication de carrelage rectifié est de plus en plus favorisée par les spécialistes du secteur. Ce succès s’explique aisément par les bénéfices que présente cette méthode. Le carrelage rectifié arbore une surface bien lisse, des côtés droits et des angles réguliers. Ces améliorations dans la forme des carreaux facilite leur pose. Les intervalles entre ces éléments juxtaposés s’affinent et sont donc moins visibles. Avec ces joints discrets, le revêtement de sol ou de mur en carrelage paraît plus moderne et plus net. De nouveaux systèmes d’écartement des carreaux sont utilisés par les professionnels spécialisés dans la pose de ces pavements.

Un espace minimal de 2 mm est toutefois nécessaire. Quelques précautions s’imposent pour ne pas perdre les bénéfices du carrelage rectifié. La pose de ces carreaux ne s’improvise pas, elle nécessite expérience et dextérité. Il est donc plus judicieux de faire appel à un carreleur qualifié pour ce travail de grande précision. L’écart minimal de 2 mm sera alors bien respecté, faute de quoi les carreaux pourraient se briser ! En amont de l’étape de la pose, il faut prendre garde à transporter le carrelage avec précaution car les carreaux rectifiés sont à la fois fragiles et coupants. Il faut enfin savoir que le carrelage rectifié est plus cher à l’achat que le carrelage classique, de l’ordre de 20% en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *