Skip to main content

Carrelage à pâte rouge ou carrelage à pâte blanche : que choisir ?

Carrelage pâte rouge ou pâte blanche ?

Vous venez d’acheter une maison, vous la faites construire ou vous voulez simplement la rajeunir en lui redonnant tout l’éclat qu’un joli sol impose à une pièce ? Vous vous interrogez sur les différents matériaux et quand vient la question du carrelage, trop d’informations différentes vous empêchent de faire votre choix ? Vous êtes arrivés au bon endroit pour pouvoir choisir ce dont vous avez besoin, avec toutes les cartes en main. Carrelage pâte blanche, ou carrelage pâte rouge : laquelle choisir et pourquoi ?

Le carrelage et ses variantes

Avant tout, sachez que le carrelage est composé de deux couches : une couche épaisse de grès et une couche fine d’émail. Le grès est un composant céramique relativement dur et résistant aux agressions climatiques et mécaniques. Il représente la majeure partie du carreau mais, étant très uniforme, ne permet pas d’élaborer des motifs travaillés. C’est cependant cette partie qui détermine la solidité du carreau. Il est classiquement décliné en grès/carrelage pâte rouge et grès/carrelage pâte blanche. L’émail permet une décoration plus subtile et structurée ainsi qu’une protection en réduisant considérablement l’infiltration d’eau.

Le carrelage pâte rouge

Ce grès est composé, comme l’indique son nom, de terre rouge. C’est le plus poreux donc le plus cassant et le moins résistant aux conditions climatiques. Sa pose en est facilitée puisqu’il peut se couper avec l’utilisation d’une simple carrelette. C’est également le moins coûteux.

Il est cependant déconseillé dans l’utilisation en extérieur. En effet, lorsqu’il pleut, l’eau peut s’infiltrer à travers les joints et, avec le gel, faire éclater les carreaux. De plus, les pièces intérieures de grand passage, comme les couloirs ou les cuisines, imposent de nombreuses pressions et peuvent solliciter excessivement le carreau qui ne durera pas dans le temps.

Le carrelage pâte blanche

Ce grès est beaucoup moins ferrugineux. Si ses caractéristiques sont proches de la pâte rouge, elles restent tout de même plus élevées. Cela rend le grès blanc plus résistant car moins poreux.
Ce grès, étant plus solide, résiste mieux à l’épreuve du temps, des conditions climatiques et des chocs répétés. Cela en fait un choix adapté à la pose dans les pièces au passage plus important. Il est également moins perméable, ce qui l’empêche d’éclater sous l’effet du gel. Étant plus résistant, il est utilisé dans des carreaux de qualité supérieure au grès rouge, ce qui augmente également son coût.

Vous voilà à présent équipés pour choisir entre le carrelage pâte rouge et le carrelage pâte blanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *