Skip to main content

Comment bien repeindre son carrelage ?

Astuces pour repeindre du carrelage

Votre carrelage, usé et abîmé par le temps, n’est plus à votre goût ? Heureusement, il existe une solutions simple : repeindre votre carrelage. Nul besoin, en effet, de vous lancer dans de grands travaux de remplacement de ce revêtement. Cette solution est bien plus simple, moins coûteuse et vous permettra d’atteindre un résultat qui correspondra parfaitement à vos attentes esthétiques. Voici comment faire.

Bien choisir sa peinture

La première bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de repeindre tous les types de carrelages : carreaux de ciment, faïence, céramique, grès cérame, etc. Cependant, comme vous pouvez l’imaginer, pour repeindre ce type de surface, il est indispensable d’utiliser de la peinture spéciale carrelage ou faïence. Ce type de peintures adhère parfaitement aux carreaux, garantissant ainsi un résultat esthétique et durable.

Il est par ailleurs important de distinguer les peintures pour carrelage mural des peintures pour le sol. Les premières offrent une résistance optimale à l’humidité et aux tâches. Elles peuvent être valablement remplacées par des résines époxy, une solution de plus en plus populaire en raison de sa bonne résistance et de facilité de pose. Pour le sol, qui nécessite un enduit plus résistant à l’usure, notamment dans les zones de grand passage (couloirs, salles de bains, cuisines) les peintures appropriées sont des peintures polyuréthane ou des peintures époxy. Enfin, en fonction de la pièce où sont posés vos carreaux, vous pouvez choisir des peintures spécifiquement prévues pour celle-ci.

Deuxième étape : préparer le support et passer la sous-couche

Avant de vous lancer dans la peinture proprement dite de votre carrelage, vous devez au préalable procéder au nettoyage de votre mur et/ou de votre sol. Pour cela, vous pouvez d’abord le lessiver à l’aide d’un nettoyant ménager avant de le dégraisser avec de l’acétone. Vous pouvez également poncer légèrement le carreau, même si cela n’est pas indispensable. L’autre étape indispensable avant de repeindre est la protection du sol, des plinthes et des bas de murs qui peut se faire à l’aide d’une bâche de protection à fixer à l’aide d’un ruban adhésif de masquage.

Sorte de fond blanc servant d’accroche primaire à la peinture de finition, la sous-couche garantit la résistance de votre nouveau revêtement. Pour l’appliquer, servez-vous simplement d’un rouleau laqueur sur les grandes surfaces. Pour les bordures, une brosse à rechampir fera l’affaire. Laissez-la sécher comme indiqué sur le pot en respectant strictement les instructions du fabricant avant d’enlever les rubans.

Précisons que si vous optez pour une résine colorée, vous n’êtes alors plus obligé de passer une sous-couche.

Troisième étape : appliquez la peinture ou la résine

Après avoir posé à nouveau du ruban adhésif afin de protéger les parties à ne pas peindre, appliquez une première couche de peinture à l’aide du rouleau et de la brosse. A cette étape, l’idéal est de croiser les passes pour bien recouvrir la surface. Laissez sécher cette couche et enlevez les grains à l’aide de papier abrasif doux. Vous pouvez également vous servir d’un aspirateur pour bien dépoussiérer avant l’application de la seconde couche.

Pour donner à votre carrelage l’aspect traditionnel, vous pouvez vous servir d’un stylo de peinture joint de carrelage. De même, pour faire durer votre nouvelle peinture, vous pouvez passer un vernis de protection selon les recommandations du fabricant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *