Skip to main content

Comment rénover ses joints de carrelage ?

rénover joints carrelage

Pour que votre carrelage soit toujours esthétique, même après plusieurs années, il est important de bien l’entretenir. Cependant, en particulier dans les pièces humides, les joints de carrelage sont parfois fragilisés. Pour retrouver un carrelage magnifique, il est parfois nécessaire de rénover totalement vos joints. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, découvrez dans cet article la marche à suivre !

Avant de commencer : nettoyer vos joints de carrelage

La première étape, avant de vous engager dans la réfection complète de vos joints, et de bien les nettoyer. En effet, vos joints noircis peuvent sembler en mauvais état, mais après un bon entretien ils redeviendront comme neufs. Pour enlever la saleté et la moisissure de vos joints, préférerez les méthodes naturelles et évitez tout produit chimique, qui pourrait abîmer à la fois vos joints et votre carrelage et compromettre leur étanchéité.

Une bonne solution est d’utiliser du bicarbonate de soude, mélangé dans une quantité égale d’eau tiède. Frottez vos joints avec le mélange à l’aide d’une brosse à poils durs, puis rincez et laissez sécher. Vous pouvez également utiliser du savon noir, également dilué dans de l’eau tiède, en suivant la même méthode. Si vos joints sont très encrassés, une bonne astuce est d’utiliser du dentifrice ! Appliquez du dentifrice le long des joints, et laissez agir au moins une heure (voir même jusqu’à 6h si vos joints sont très sales). Ensuite, il vous suffira de frotter vos joints avec une vieille brosse à dents et de rincer le tout pour retrouver un carrelage tout propre.

Première étape : enlever les anciens joints

Si toutefois vos joints sont trop abîmés, ou qu’un simple nettoyage n’a pas suffit à leur rendre leur éclat d’origine, il vous sera nécessaire de les refaire complètement. Il s’agit d’une entreprise délicate, et le risque d’endommager votre carrelage est assez important. Si vous n’êtes pas sûr d’avoir les connaissances nécessaires pour rénover vos joints, n’hésitez pas à faire appel à un artisan carreleur qui saura effectuer tous vos travaux dans les règles de l’art. Sinon, à vos outils !

La première étape consiste à enlever les joints abîmés. Pour ce faire, il vous faudra vous munir d’un grattoir à carrelage ou, à défaut, d’un burin plat et d’un marteau (attention tout de même, car ces outils peuvent endommager votre carrelage). Grattez ensuite les joints de votre carrelage sur toute leur épaisseur. Vous pourrez par la suite utiliser une brosse à poils doux ou un aspirateur pour nettoyer l’espace entre vos carreaux. Il est important d’enlever toute la poussière générée, car elle pourrait compromettre la pose de vos nouveaux joints.

Deuxième étape : la préparation du mortier

Une fois votre surface propre et sèche, vous pouvez préparer votre mortier à joints. Si vous avez opté pour un mortier en poudre, suivez les instructions données sur le paquet quant à la quantité d’eau à utiliser. Mélangez lentement la poudre et l’eau jusqu’à obtenir une pâte homogène. Veillez à ne pas ajouter trop d’eau, car un mortier trop liquide risquerait de rendre vos joints friables une fois secs.

Si vous avez en revanche choisi d’utiliser du mortier à joints prêt à l’emploi, vous pouvez directement passer à l’étape suivante !

Troisième étape : posez vos joints de carrelage

Lorsque votre mortier est prêt à l’emploi, munissez-vous d’une truelle, et remplissez l’espace entre chaque carreau de mortier à joints. Utilisez ensuite une raclette (ou une taloche à joints) en caoutchouc pour faire pénétrer les joints. L’idéal est d’utiliser pour ce faire un mouvement en diagonale par rapport à vos carreaux, qui permettra de bien faire pénétrer le mortier. Veillez également à laisser le moins de mortier possible sur vos carreaux, afin de faciliter leur nettoyage par la suite.

Dernière étape : nettoyage et finitions

Une fois que votre mortier à joint correctement appliqué commence à sécher (après une quinzaine de minutes environ), nettoyez l’excédent de mortier sur les carreaux grâce à une éponge humide. Veillez à ne pas appuyer sur vos joints tous neufs afin de ne pas les déformer. Attendez que les joints aient totalement fini de sécher (de 24 à 48h) avant de laver votre carrelage.

Pour prolonger la durée de vie de vos joints ainsi que leur aspect, vous pouvez également appliquer sur ceux-ci un vernis mat quelques jours après la rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *