Skip to main content

Dalle de verre : faites rayonner votre intérieur !

Dalle en verre au dessus des escaliers

Les dalles de verre constituent une parfaite alternative au carrelage traditionnel. Leurs attributs rendront votre intérieur à la fois plus original et lumineux. Découvrez de nombreuses possibilités de pose avec ce matériau hors norme…

Dalle de sol verre : de quoi s’agit-il ?

Dalle en verre

Le verre s’utilise à l’intérieur comme à l’extérieur que ce soit sur les toits, en façade ou au sol. Principalement employé dans le bâtiment et dans le domaine tertiaire en général (musées, hôpitaux, etc..), il est de plus en plus utilisé chez les particuliers et professionnels.

En effet, le verre feuilleté est un verre de sécurité (sécurit) reconnu pour sa grande résistance et ses vertus antidérapantes. Le verre feuilleté trempé qui permet de réaliser des sols en verre est composé de plusieurs couches de verre trempé pour garantir une haute résistance en cas de bris.

Il a également des avantages esthétiques, puisque transparent et décoratif. Grâce à une alternance de deux à quatre feuilles de verre, il devient impossible de briser les dalles ou de passer au travers. La fluidité des formes, ainsi que la nouvelle source de lumière pour votre maison en feront un matériau qui viendra naturellement en remplacement de votre carrelage ou de votre parquet.

La dalle en verre peut s’intégrer aux marches d’escalier ou directement comme plancher. Le plancher en verre trempé crée de la hauteur et du volume dans une pièce. Il est possible de trouver un plancher vitré en verre transparent ou en verre translucide selon votre aménagement intérieur.

Puit de lumière et sol de verre : les différences

Il faut toutefois distinguer le sol de verre et les puits de lumière pour vos travaux d’aménagement ou de rénovation. Un sol de verre est constitué de plusieurs dalles de sol posées les unes à côté des autres sur une structure métallique pour tenir le verre sur mesure. Leurs qualités pratiques et vertus lumineuses sont particulièrement appréciées au premier étage par exemple. La lumière naturelle circule librement sur un sol antidérapant et résistant aux chocs.

Il existe plusieurs finitions pour un tel type de plancher, en fonction de la luminosité recherchée. Le verre standard propose une teinte davantage foncée et verte, le verre extra-blanc est d’une parfaite transparence. Un effet dépoli sur ces deux rendus permet de laisser passer suffisamment de lumière sans voir au travers.

Pour les sujets au vertige, vous pouvez fort bien opter pour un simple puit de lumière, qui ne nécessite qu’une ou deux dalles de verre à la pose.

Dalle de sol : les différentes dimensions possibles

Dalle en verre

La dalle de sol en verre doit suivre différentes normes de sécurité pour des questions de résistance. Ainsi, pour garantir la solidité des plaques de verre, la largeur d’appui doit faire au moins 1,5 fois l’épaisseur de la dalle de sol en verre. Les épaisseurs ne peuvent sans pour autant dépasser 50 mm. De plus, la dalle ne peut avoir une dimension inférieure à 30 mm.

Enfin, la dalle de sol en verre pourra également être composée de carreaux colorés ou être combinée à des baies vitrées ou une cloison transparente vitrée pour ajouter encore à l’éclairage naturel.

Les combinaisons de tailles sont possibles et peuvent ajouter au charme des pavés de verres habituellement connus.

Sol en dalle de verre : quels sont les avantages et inconvénients ?

Un plancher en verre permet de donner une touche design et architecturale incontestable. Il est alors possible de jouer sur les hauteurs, les volumes, mais aussi la lumière et l’espace avec ce type de plancher de verre. Les escaliers quant à eux, s’ils utilisent des vitrages feuilletés en verre seront décoratifs et s’intégreront dans l’espace parfaitement tout en résistant aux chocs.

Côté inconvénients, que ce soit du verre clair ou laqué, la pose d’un plancher en verre est lourde et plus complexe que celle d’un simple carrelage. Bien que les verres décoratifs apportent lumière et design, il est important d’avoir une méthode de pose professionnelle, de recourir à des vitriers. Enfin, il ne faut pas oublier l’armature pour supporter le poids des panneaux de verre.

Isolation et dalle de sol en verre

Dalle en verre de couleur rouge, gris et marron

Dans certains espaces, si le choix est fait de poser la dalle de verre au-dessus d’une cave ou une pièce moins bien isolée, il pourra alors être utile de repenser un peu l’isolation.

Ainsi, une méthode pour ajouter une isolation thermique est d’assembler des dalles de sol en vitrage isolant. Avec cette technique, il est possible de revenir à un coefficient Ug performant.

L’isolation sera alors aussi efficace que le double vitrage, mais pour une dalle de plancher.

La pose du verre : faites appel à un professionnel

Les dalles de verre peuvent s’installer partout, sur des planchers en bois comme sur des planchers en béton. Cela convient comme revêtement de sol pour les pavillons ou appartement.

Cependant, que vous soyez dans une logique d’espace rénové ou dans une maison neuve, la pose d’un carrelage de verre ou d’un escalier en verre requiert une grande technicité. Les normes en termes de pose imposent en effet une épaisseur toujours plus importante en fonction de la hauteur afin de répondre aux risques de chute. Une dalle de 30 mm d’épaisseur peut peser jusqu’à 60 kg au m², sa mise en œuvre nécessite l’installation préalable d’un cadre métallique posé avant travaux.

N’hésitez pas à faire des demandes de devis gratuit et à recourir à des professionnels pour garantir une sécurité optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.