Skip to main content

Le zellige de Fès, une tradition encore bien vivante

Zellige de Fès

Né au Maroc, l’art du zellige fait appel à la technique de la terre cuite émaillée. C’est un décor artisanal authentique pour les salles de bains qui veulent sortir du commun.

Les zelliges de Fès

Le zellige à proprement parlé est une sorte de mosaïque qui peut recouvrir de grandes dimensions de murs ou de sols. Encore à ce jour, c’est une technique totalement artisanale aussi bien dans la fabrication des carreaux que dans la mise en place de ceux-ci.

Les petits carreaux de 10 cm sur 10 cm sont recouverts d’un émail puis sont taillés manuellement avec des outils spécifiques, comme le lourd marteau nommé Menqach. Mais avant d’en arriver là, le zelligeur (ou zelligiste) doit créer ces petites pièces. Cela se fait à partir d’argile. Des colorants minéraux sont ajoutés suivant le résultat voulu. Les carreaux sont tous au départ de la même forme carrée. Ils sont ensuite taillés.

Une fois les carreaux créés, une équipe prend en charge la mise en place suivant un « carnet de modèles » – il y en a plus de 300 – et utilise des gabarits. La particularité essentielle du zellige est qu’il ne peut se faire que artisanalement.

Des motifs typiques

Qui n’a pas déjà remarqué la finesse des décorations murales des maisons marocaines ? Celles-ci sont réalisées à partir de ces petits carreaux. Au Maroc, le zellige envahit les murs, les pavements, les portails.

La technique est totalement maîtrisée depuis des siècles. Un zelligeur ne s’improvise pas. Il doit suivre une longue formation. Le dessin des zelliges de Fès est essentiellement géométrique. Les artisans créent de véritables puzzle avec ces pièces. Rangées par couleurs et par formes, les formes sont imbriquées les unes dans les autres puis scellées entre elles par ajout de ciment.

Le résultat est un motif où les couleurs savent se mettre en valeur et où les dessins sont à la fois simples et ingénieux. L’art islamique est à la base des motifs et on peut aisément retrouver chez soi des motifs déjà vus dans des mosquées de renom, mais avec des couleurs différentes.

Le zellige : du Maroc à votre salle de bains

Le zellige plaît et permet de décorer sa salle de bains de manière traditionnelle. Les meilleurs artisans à ce jour sont basés à Fès et continuent la tradition séculaire.

Sans vide, ni recouvrement, les formes géométriques envahissement les murs du sol au plafond. Il est également possible de privilégier de petits tableaux (1m sur 60cm par exemple) pour mettre en valeur un lieu précis de la salle de bains.

Richesse des couleurs ou profondeur des compositions noir et blanc, le choix est vaste. Celles-ci sont éclatantes et durent longtemps. L’entretien est simple. Art andalou ou marocain, le zellige apporte à une pièce – pourquoi le limiter à la salle de bains ? – une touche exotique mais aussi une vraie valeur, un point d’ancrage dans la tradition et la beauté de l’art.

Une réponse à “Le zellige de Fès, une tradition encore bien vivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *