Skip to main content

Les différents revêtements du carrelage extérieur

Carrelage d'extérieur image d'ambiance

Que ce soit pour une terrasse, pour les abords d’une piscine ou pour créer un chemin jusqu’à votre porte d’entrée, le carrelage est un indispensable de votre extérieur. L’ennui, si l’on peut dire, c’est qu’il existe tellement de sortes de carrelages que l’on peut se sentir un peu perdu. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de votre choix.

Les différents types de matériaux

Une multitude de matériaux peut être utilisée pour le carrelage extérieur. On peut les regrouper en trois catégories : la pierre (granit, grès, ardoise, pierre reconstituée, marbre et calcaire) ; la céramique (grès cérame, faïence ou mosaïque) et le ciment. Le carrelage en pierre est considéré comme étant le plus résistant, juste avant le ciment. Exception faite du grès cérame, un matériau présentant une robustesse idéale pour l’utilisation qui est recherchée ici, la céramique offre généralement une résistance moindre.

Par contre, elle aura l’avantage de donner beaucoup de cachet à votre extérieur. De part leur ancienneté, les carreaux de ciment peuvent quant à eux apporter un charmant aspect rustique mais la variété de leurs dimensions et de leurs formes est très limitée.

Les caractéristiques techniques essentielles

Lorsque vous choisirez votre carrelage, il devra impérativement présenter ces trois caractéristiques, indispensables pour une utilisation durable en extérieur : une bonne épaisseur, la résistance à l’humidité et la résistance au gel. Si cette dernière est insuffisante, votre carrelage risque purement et simplement de se fendre et toute votre surface carrelé sera détruite. Un matériau trop poreux n’offrira pas cette résistance. L’épaisseur minimale pour ne pas céder aux intempéries est de 20 millimètres.

D’autres caractéristiques sont également à prendre en compte. Lors de votre achat, vous pourrez vous apercevoir que les carrelages sont classés selon plusieurs normes : on note ainsi la glissance (pieds nus et pieds chaussés), la résistance au passage et celle aux rayures et aux tâches. Tous ces classements doivent être indiqués par le fabricant.

L’aspect esthétique

Si les différents aspects techniques sont bien évidemment essentiels pour votre choix, il en va de même pour le côté esthétique. Le format, tout d’abord, est déjà diversifié. Carré, rectangulaire ou en lames, et de toutes tailles (généralement 10, 20, 40 ou 60 centimètres de côté), à vous de voir ce qui vous convient le mieux.
Pour le visuel, vous pouvez vous baser sur l’aspect naturel du matériau choisi pour un rendu brut ; mais aussi partir sur un carrelage imitant un aspect particulier : effet bois pour un côté zen et naturel, effet béton ou ardoise pour un extérieur plus contemporain ou encore effet terre cuite pour apporter de la couleur et de la chaleur. L’aspect pierre, enfin, vous offrira le plus de diversité avec une variété impressionnante de styles, de motifs et de teintes.

Vous disposez à présent de toutes les astuces et avez en tête tous les critères importants pour choisir parmi les différents types de carrelage lequel viendra habiller votre extérieur. C’est maintenant à vous de trouver le carrelage qui regroupera les meilleures caractéristiques matérielles, techniques et esthétiques tout en respectant votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *