Skip to main content

Tout savoir sur le carrelage écologique

carrelage ecologique cerdisa

Près de 80% de la population française considère leur maison comme « un véritable havre de paix ». Dès lors, pourquoi ne pas en profiter pour améliorer nos conditions de vie, et profiter de matériaux écologiques et économiques pour bâtir et rénover ? Cet article vous explique comment trouver et utiliser les matériaux écologiques les plus performants comme le carrelage écologique, pour vous permettre d’avoir une démarche éco-responsable pour vos travaux de rénovation.

Le carrelage écologique et les normes

D’une manière générale, l’industrie du carrelage a un fort impact environnemental. Les carrières d’où l’on tire l’argile abîment la nature et la fabrication de carreaux de céramique contribue à la création et l’augmentation des déchets. En effet, la chaîne de production de la céramique réclame beaucoup d’énergie, que ce soit pour la cuisson, le transport ou la main d’œuvre.

Afin de concevoir des produits plus respectueux de l’environnement à tous les niveaux de leur cycle de vie, l’Union Européenne s’est penchée sur la question de l’industrie du carrelage. Certaines entreprises phares de l’industrie – la plupart basées en Italie, se sont engagées à améliorer leur processus de fabrication. C’est le cas par exemple d’entreprises comme Porcelanosa, ou encore la société Mirage, productrice de grès cérame.

Depuis 2009, un éco-label a été introduit en France pour la fabrication du carrelage, qui nécessite pour la fabrication de celui-ci le recyclage de 90% de l’eau de production. Les marques de carrelage peuvent également bénéficier de l’écolabel européen, qui prend en compte de nombreux critères, comme par exemple une consommation d’eau et d’énergie limitée, ainsi que des emissions nocives pour l’air et pour l’eau réduites. Aujourd’hui, on estime que seulement 30% des carrelages présents sur le marché sont éligibles à l’écolabel, mais ce chiffre peut encore augmenter !

Quels sont les principaux types de carrelage écologique ?

Même si les carrelages écologiques sont encore peu nombreux sur le marché, on peut tout de même trouver quelques types de produits intéressants, tels que :

  • Le carrelage en verre recyclé : on utilise par exemple pour sa confection des contenants récupérés comme des bouteilles vertes, des flacons bleus ou des bocaux blancs, etc… Particulièrement adapté pour des salles de bains et des crédences de cuisine éco-responsables et pleines de charme !
  • Le carrelage composite : très léger et entièrement recyclable, ce type de matériau est constitué de carbonate de calcium et de résine. On trouve parfois des produits constitué d’un envers auto-adhésif, pratique pour une pose sans colle.
  • Le carrelage alternatif : il est composé de 80% de matières minérales et 20% de composite. La mise en œuvre en est ici grandement facilitée, et procure une bonne isolation thermique et phonique. Et bien entendu, il est 100% recyclable.
  • Le carrelage recyclé : ce type de produit bénéficie de l’emploi de surplus et autres restes de carrelage. C’est la cas, par exemple, de la gamme Ston-Ker Ecologic de la marque de carrelage Porcelanosa, qui est composé à plus de 95% de matériaux recyclés, et bénéficie de nombreux labels dont l’Ecolabel européen.

En plus de ces différents types de carrelage écologique, vous pouvez également choisir des produits de mise en oeuvre et de finition à base de mortier colle écologique et naturel, que l’on trouve de plus en plus fréquemment sur les étalages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *