Tout savoir sur le carrelage en inox

Carrelage en inox

L’inox se révèle de plus en plus populaire auprès des professionnels du BTP mais aussi des particuliers. Il faut dire que l’acier inoxydable a la particularité d’être très résistant à l’usure, aux produits ménagers. De plus, il est très hygiénique (anallergique) et facile à entretenir.

Le marché du carrelage, pour sols et murs, est dominé par les matières classiques telles que le ciment, le marbre, le grès cérame imitation béton, imitation bois ou l’imitation parquet. Néanmoins, l’inox est de plus en plus utilisé pour donner une esthétique contemporaine à une cuisine ou une salle de bains.

Quelles utilisations ?

Carrelage en inox

Que ce soit en tant que revêtement mural ou revêtement de sol, l’inox peut être utilisé à l’intérieur dans les pièces sèches, mais aussi humides (salle de bains, douche, cuisines, sanitaires). Des carrelages en inox sont, en effet, la solution parfaite pour relooker de manière contemporaine une salle de bains ou une douche à l’italienne.

Les carreaux en inox peuvent prendre la forme de galets de mosaïques, carrés ou ronds, et ce, afin de s’adapter à toutes les circonstances et aux envies. En intérieur et extérieur, la versatilité du carrelage inox en fait le produit idéal d’une décoration intérieure contemporaine.

En crédence de cuisine, le carrelage mural inox protège le mur situé derrière les plaques de cuisson des projections de graisse. Il se marie alors à de nombreux matériaux (ardoise, pâte de verre, terre-cuite, pierre naturelle, etc.).

Dans une douche à l’italienne, le revêtement en inox sert à recouvrir le receveur à fleur de sol et/ou habiller les parois, pour un effet décoratif façon faïence murale du plus bel effet. Autour de la baignoire, au niveau de la vasque ou du lavabo, le carrelage en inox fait office de crédence.

Avantages et inconvénients

  • Le carrelage en inox possède l’avantage d’être très résistant à la corrosion, aux intempéries et aux UV. Il est donc particulièrement durable dans le temps.
  • La pose de carrelage en inox ne diffère pas de celle de carreaux de ciment ou d’un carrelage en grès cérame.
  • Facile d’entretien, il suffit juste d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse pour le nettoyer.
  • De nombreux coloris, teintes (doré, rosé, bleuté, noir, etc.) et finitions (lisse, brossée, miroir, etc.) sont disponibles sur le marché.

Au niveau des inconvénients, il est à noter que les revêtements en inox sont sensibles aux traces de doigts. Qui plus est, il est relativement onéreux avec un tarif compris entre 120 et 200 € le m².

Comment effectuer la pose ?

professionnel appliquant de la colle sur du carrelage

Poser du carrelage en inox est relativement facile. Il se pose généralement comme un carrelage traditionnel à l’aide de mortier colle et de mortier joint. Les carreaux en inox se découpent via une disqueuse dotée d’un disque en diamant ou en métal. Les carreaux peuvent être sertis, c’est-à-dire encastrés dans une monture ou collées sur une épaisseur de céramique.

Dans ce cas-là, le carreau en inox est collé à l’aide d’un puissant adhésif sur son support en céramique. Par la suite, chaque carreau (qui inclut le support) est fixé sur une trame en nylon afin de faciliter la pose de la mosaïque en inox. La pose de la mosaïque en inox se fait en deux étapes. Il faut tout d’abord coller le parement au sol ou au mur tel un carrelage ou une faïence traditionnelle en utilisant les mêmes colles et outils. Ensuite, il faut faire les joints entre les carreaux de mosaïque en inox avec une colle à joint en ciment hydrofuge, ce qui rendra votre sol ou mur parfaitement étanche.

Quelles normes à respecter ?

Le carrelage inox obéit à plusieurs normes. Tout d’abord, la certification UPEC qui est contrôlée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et garantit la résistance du carrelage. Elle n’est pas obligatoire. Chaque critère est évalué sur une échelle de 1 à 4, l’indice le plus élevé garantissant la résistance la plus grande :

  • U indique l’usure due à la marche.
  • P comme « poinçonnement » concerne la chute d’objets, le déplacement de meubles, etc.
  • E indique la résistance à l’eau.
  • C comme « chimie » indique sa tenue aux taches et aux agents chimiques.

Quant à la norme européenne MOHS, celle-ci mesure la dureté du carrelage, et donc sa résistance aux rayures sur une échelle de 1 à 10, l’indice le plus élevé garantissant la résistance la plus grande aux rayures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.