Skip to main content

Tout savoir sur le carrelage en terre cuite

Si la terre cuite est le plus ancien type de carrelage qui existe, elle a largement été délaissée dans les années 1950, au profit du grès cérame, notamment. Toutefois, elle commence à refaire son apparition, tant dans le neuf que dans la rénovation en raison des avantages qu’elle présente. Focus sur ce matériau qui n’a pas fini de faire parler de lui !

La terre cuite : un matériau aux propriétés uniques

Le carrelage en terre cuite pour votre intérieur

D’un aspect très esthétique, le carrelage terre cuite est très apprécié, en particulier dans les constructions anciennes, dont il rehausse le charme et le caractère. Sa couleur, oscillant traditionnellement entre le orange, le rouge ou l’ocre, dépend essentiellement de la couleur de la matière première qui a été utilisée pour le concevoir.

La cuisson, qui atteint 800 à 900 degrés, est également un facteur qui peut influer sur le coloris, tout comme la teneur en oxyde de fer. En règle générale, le carrelage en terre cuite a un aspect mat et rugueux, qui perdure avec le temps. Son émaillage (dépôt d’une couche de verre) permet toutefois de renforcer les couleurs, mais aussi d’apporter un aspect brillant aux carreaux.

Les avantages du carrelage en terre cuite

Les avantages du carrelage en terre cuite

Outre son aspect esthétique unique, les avantages de la terre cuite ne sont plus à démontrer : sous forme de tomette hexagonale, carrée ou octogonale, de carreaux ou encore de plaques, la terre cuite se décline dans de nombreux formats et peut être utilisée tant en intérieur qu’en extérieur.

La terre cuite résiste très bien au gel et à la flexion, mais aussi à l’usure puisque cette dernière se patine même avec le temps, s’embellissant au fil des ans. Ce matériau noble présente une bonne isolation phonique et est idéal associé avec un chauffage au sol, car la chaleur se diffuse agréablement.

La terre cuite est avant tout un produit de tradition, à la durabilité très élevée, mais qui n’en reste pas moins sollicité dans les habitations modernes en raison de la palette de couleurs disponible, mais aussi et surtout en raison de sa capacité d’accumulation de chaleur. Décidément, les avantages du carrelage terre cuite n’ont pas fini de faire parler d’elle !

Entretien du carrelage en terre cuite

Entretenir son carrelage en terre cuite

Côté entretien, ce dernier n’est pas aussi complexe qu’il pourrait y paraître ! Tout carrelage étant poreux, le plus important se joue au niveau du traitement appliqué en fin de fabrication. Pour protéger les carreaux au maximum, les fabricants font usage d’une résine hydrofuge et antitache, le traitement le plus naturel restant l’essence de térébenthine ou l’huile de lin.

Les carreaux en terre cuite sont par contre plutôt sensibles aux tâches ; un nettoyage régulier est donc conseillé. Pour cela, procurez-vous simplement du savon noir ou du liquide vaisselle, qu’il vous suffira de diluer dans de l’eau. Frottez ensuite votre sol avec un balai éponge ou un microfibre.

En cas de tache récalcitrante, vous pouvez utiliser de manière très ponctuelle, des cristaux ou du bicarbonate de soude, associés à de l’eau tiède. Les produits décapants sont bien entendu à bannir pour éviter tout dommage, à l’instar de l’eau de javel. L’entretien du carrelage en terre cuite ne diffère donc pas tant que cela du carrelage traditionnel.

Vous l’aurez compris, les avantages du carrelage en terre cuite sont nombreux, notamment en raison de leur résistance et de leur entretien facile. Si vous avez encore des interrogations, n’hésitez à pas à contacter un professionnel, qui saura vous orienter dans vos choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *